« Home | Lurujarri Trail » | Arrivée à Broome » | Paris - Hong-Kong - Perth - Broome, Le Grand Trip... » | Départ imminent pour le pays des kangaroos »

La vie dans le Bush

On est maintenant bien installés dans notre « camp », voici par exemple la somptueuse chambre à coucher de Carter :



Après le Lurrijari Trail, on a même reçu du monde dans notre humble demeure :



Certains participants du Trail sont restés quelques jours sur Broome avant de repartir dans leur contrée donc on les a revus (au camp où dans un pub en ville). Parmi eux il y a Ivan (Espagnol) et Fancesca (Suisse) (clin d’œil à toi Lucile si tu me lis ;) ) avec qui on a bien sympatisé.Il y a aussi le bon vieux James, un Welsh devenu bushman il y a bien longtemps avec son fidèle chien Skippy :



Il habite dans un coin bien pommé appelé Quondong Point, par lequel on est passé pendant le Trail (Cf. post en question). On ira sûrement lui rendre visite parce que le coin est splendide et le personnage… assez atypique (ou plutôt assez typique du bush).
A part ça au camp on continue de « travailler » : réparation du filer du jardin pour y faire pousser des tomates, salades, radis et carottes et surtout construction d’un poulailler (oui oui on a bien décidé d’avoir des poules ! héhé… pour les œufs frais tous les matins et les bons poulets rôtis qu’on va engloutir avant de quitter Broome en Septembre !). Les poules ont été enchantées de découvrir leur nouvelle demeure plutôt que l’élevage en batterie dans lequel elles étaient. Elles étaient d’ailleurs en bien piteux état quand on les a achetées 5$ pièce :



Un aprèm où Carter faisait la sieste, je leur ai construit un abri grand luxe :



Un matin 2 corbeaux (ils sont nombreux et assez costauds ici) ont voulu admirer notre jardin de plus près et se sont fait piégés à l’intérieur. C’était l’occasion rêvée pour se venger du bordel qu’ils font dans notre camp quand on n’est pas là et des croassements à 6h du mat : on attrape chacun un bâton et on part à la chasse…. Résultat : un corbeau tué et une main de Carter bien enflée à cause d’un coup de bâton accidentel dans la bataille ! Trophée de chasse :



En général, en fin d’aprèm quand on est au camp c’est direction la plage pour aller courir ou taper des ballons (on a acheté un ballon de football australien) et admirer les couchés de soleils sublimes :



On a aussi aménagé un arbre du camp (le plus grand) pour y admirer les couchés de soleil… c’est un peu comme refaire les cabane des rêves de notre enfance !

Des fois on a un peu la flemme d’aller courir mais quand on arrive sur la plage, c’est tellement magique que ça devient un vrai plaisir…
Tous les jours on rencontre d’étranges oiseaux (pour les deux pauvres européens que nous sommes bien sûr), certains marrant voire énervant qui « viennent au supermarché » dans notre camp, d’autres assez magnifiques comme le couple de perroquet qui passe souvent près de notre camp :



Et bien d’autres oiseaux… (cf. galeries photos)
Bon et puis ya a qui doivent se demander si on colporte la guy attitude dans le bush… Et bien figurez vous que dans un sens elle y est déjà ! Parce qu’il y en a des guy dans le bush ! C’est dommage qu’on n’ait pas beaucoup de photos… mais on a quand même par exemple celle-là que j’ai prise discrètement (bon en fait jme suis fait complètement grillé…). Ça se passe au marché de Broome le week-end :



Dommage que la photo ne décrive pas totalement le personnage parce que croyez-moi ça vaut le coup d’œil ;)
Bon sinon nous aussi on fait bien les guy du bush. Entre la chasse au corbeau, les courses de bernard l’hermite (j’ai perdu une bière au jeu) ou encore manger de la noix de coco (sciée avec une brosse à dent… non je plaisante, quand même !) jusqu’à en être écœuré :


Remarquez notre barbe d’un moi bientôt, on passe vraiment pour des bushmen quand on débarque au Kimberley Land Council.
Bref, la vie au camp se passe plutôt pas mal ;) on rigole bien et on commence à prendre une forme olympique à force d’aller courir sur la plage.

On rencontre aussi pas mal de monde : on sort qqes fois en ville boire qqes bières avec des aborigènes de la communauté... on doit d'ailleurs aller pêcher un jour avec certains d'entre eux!
On fait aussi la connaissance de pas mal de gens au Kimberley Land Council. C'est comme ça par exemple qu'on s'est fait invités quelques jours à 200 km au nord de Broome (par une piste en pas très bon état...) dans un centre d'étude et de protection des tortues, dugongs et autres animaux charmants... à suivre la semaine prochaine ;)

A côté de ça faut bien penser qu’on bosse un peu… cf le prochain post :)

Album photos : - La vie dans le bush

About me