« Home | What's going on in the bush... » | One Arm Point - Dampier Peninsula » | Les animaux du Bush » | Le boulot! » | La vie dans le Bush » | Lurujarri Trail » | Arrivée à Broome » | Paris - Hong-Kong - Perth - Broome, Le Grand Trip... » | Départ imminent pour le pays des kangaroos »

Bindingandun + Wirrar + Millibinyari

Enfin des nouvelles vous allez me dire… C'est-à-dire qu’on prend pas mal de temps pour finir notre projet de stage.

Vous allez me dire : "mais qu'est ce que c'est que ce titre venu d'ailleurs!"... vous allez comprendre au fur et à mesure du post, il faut bien vous initier un peu aux noms aborigènes!

Bon, c’est qu’il s’en est passé des choses depuis mon dernier post…

Tout d’abord, comme je vous l’avais promis, voici une vidéo d’un des nombreux Wallabies qui vivent dans le bush autour de notre camp et qui viennent fouiner bien près parfois histoire de nous réveiller…



Côté boulot, on s’est rendu à Bindingandun (Yellow River si vous préférez !), extrémité de notre zone d’étude. L’endroit est difficilement accessible donc cette fois c’est Franz qui nous y a conduit accompagné de Richard, Steven (l’anglais qui vit dans notre camp depuis 17 ans et qui vient de rentrer de son voyage en Grèce) et enfin James qu’on a déposé à Quondong Point, sa demeure… En effet, James vit « en Hermite » dans sa cabane à Kardilakan (Quondong Point). Le voilà entrain de ramener ses affaires à sa cabane (sans oublier un bon pack de bière !) :


Voici donc la troupe au complet à Yellow River au milieu des Saltwater Paperbark (Mellaleuca acacioides)… et oui un peu de botanique…

L’endroit est assez sympathique et la creek jaune-orangé qui donne son nom au lieu est magnifique :



Côté camp (pour info le nom du lieu c'est : Millibinyari ou Coconut Wells) pas de grand changement si ce n’est l’arrivée de Steven qui a repris possession des lieux donc adieu les oreillers et couvertures qu’on lui avait emprunté… Il est une peu spécial comme la plupart des bushmen mais assez sympa et intéressant.

Nos poules vont bien, elles bouffent rien sauf du riz, du blé… du fromage (!) et parfois les radis et salades de notre jardin (mais quand on leur donne des restes de légumes, ces mesdames n’en veulent pas… Poules de luxe ! )



On continue toujours à voir des couchers de soleils à couper le souffle, surtout « grâce » aux nombreux feux de bush autour de Broome en ce moment (le soleil devient rouge-violet à travers les nuages de fumée) :



D’ailleurs ce soir (oui parce que comme on est perdu dans le bush, je prépare mes messages sur Word avant et je les mets en ligne dès qu’on va au bureau…) , on a été faire un footing pour aller voir la marée basse à coefficient négatif (grande marée parce qu’on approche de l’équinoxe):




On a tenté d’atteindre le récif (qui n’est apparent que pendant ces grandes marrées) mais il y avait encore pas mal d’eau, la nuit approchait et surtout l’eau était très trouble et on pouvait apercevoir des remous étranges (on sait qu’il peu y avoir des crocos ou des requins ou des poissons pierre etc. donc on n’a pas été plus loin). D’ailleurs, Carter s’est fait pincer le doigt de pieds par un crabe… héhé ! On a aussi aperçu à plusieurs reprises une tortue remonter à la surface pour respirer.

Il y a 3 jours, il y a eu une éclipse de lune (pas visible depuis l’hémisphère nord… héhé). Steven nous a emmenés camper en haut de la plus grande dune de la région, à Barred Creek. C’est le petit secret de Steven et Franz : l’endroit reste méconnu de la plupart des gens car il est difficilement accessible : après plusieurs embranchements et une piste perdu dans les hautes herbes sous les eucalyptus on a carrément quitté la piste et roulé dans les hautes herbes (avec la vielle Holden de Steve, dont les freins sont très douteux : il roule dans le sable de la piste pour freiner…) jusqu’au pied d’une dune d’une bonne vingtaine de mètres.



Et après une ascension de cette dune le spectacle est au rendez-vous : on domine le bush et la mer. On a donc vu le coucher de soleil puis le lever de lune suivi de l’éclipse puis (le lendemain matin) le lever de soleil et le coucher de lune. Le levé de soleil sur l’étendu de bush encore embrumée était magique (je vous mets 2 photos pour le prix d’une… soyons fou !) :


Voilà pour les nouvelles, il nous reste 2 semaines à Broome avant de partir pour la grande aventure qui nous attends dans le Kimberley jusqu’à Darwin…

Je me rends compte que je ne vous en ai pas bcp dit sur Broome et ses environs donc je me rattraperai dans mon prochain post (c’est bien le moment, à 2 semaines du départ…) et je vous parlerai aussi de l’art de pêcher sur la Côte Ouest Australienne à la bushman…

Avant de vous quitter, laissez-moi vous montrer notre four à pizza maison (avec en bas à droite la boîte de conserve que Carter a essayé d’ouvrir avec l’ouvre-boîte de mon couteau suisse… sans commentaire !)



Je vous présente également une de nos invités d’un soir :


Album photos :

About me